Cutting Paper /
Thomas Cecchelani
Léo Delafontaine
16.06 ... 16.09.18

Une image photographique est un agencement plus ou moins fortuits d’éléments infimes, qu’ils soient matériels ou numériques. Que se passe t-il si l’on décide de réagencer différemment les sels d’argent ou les pixels qui composent une photographie ne serait-ce que légèrement ?

Plutôt que d’opérer cette opération numériquement, Thomas Cecchelani et Léo Delafontaine ont décidé de l’expérimenter de façon sensible en déchirant ou découpant des images choisies parmi un corpus représentatif, mais aussi complètement subjectif, de l’histoire de la photographie. Chaque image change alors complètement de régime et s’aventure sur les terres du cubisme, du pointillisme, du Ready- -made ou de l’expressionnisme abstrait. On se rapproche plus de l’action painting que de la prise de vue traditionnelle.

Cette série n’en reste pas moins un hommage à la photographie dans sa globalité, un musée imaginaire où se côtoient les plus grands chef-d’oeuvres, la photographie de famille, amateure, les époques et les procédés les plus divers.

Ce projet a reçu le soutien de l’hôtel St Georges, à Chalon-sur-Saône et de Canson.