Alexandra Catiere
15.06 ... 22.09.2019

Le parcours sans frontière d’Alexandra Catiere témoigne de son envie de tendre vers l’universel. De l’ancienne Union soviétique à la France en passant par les Etats-Unis, cette photographe fait de l’intemporalité l’un des aspects majeurs de sa création. Ressuscitant la tradition humaniste, ses images sont celles des sensations, des atmosphères qu’elle réussit à capter. Sans jamais s’arrêter aux seuls genres du portrait ou du reportage, Alexandra Catiere fait de l’appareil photographique l’instrument de son empathie pour la nature humaine et la vie. Elle est attachée à la pratique de l’argentique et le travail en laboratoire constitue une part importante de son processus. L’expérimentation avec la matière lui permet de renouer avec le fondement de toute photographie : écrire avec la lumière selon sa propre sensibilité.

Alexandra Catiere est née à Minsk, actuelle Biélorussie, en 1978. En 2000, elle s’installe à Moscou et commence à s’intéresser à la photographie. Elle part en 2003 à New York et étudie à l’International Center of Photography (ICP). En 2005, elle rejoint le studio d’Irving Penn. Elle s’installe à Paris en 2008. En 2011, après une résidence au Centre d’art de GwinZegal à Guingamp, elle est lauréate de la première édition de la résidence BMW au musée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône et expose aux Rencontres internationales de la photographie d’Arles en 2012. Alexandra Catiere est une des huit nominés du Prix Elysée 2018-2020.