Fuite à la maison


Nous avons tous l’habitude de regarder le monde à hauteur d’homme et à distance des choses. Notre cerveau a emmagasiné ces points de vue comme des images de référence.
 
 Pourtant, la photographie permet d’autres visions. Elle peut notamment faire paraître plus grand, jusqu’à créer ce que l’on nomme « un point de fuite ».
 
 Si, dans le paysage, une longue route rectiligne se termine dans le lointain en un point - le point de fuite-, il est possible de créer cet effet à plus petite échelle à la maison.

Pour cela, choisissez des sujets rectilignes et photographiez les, l’appareil placé à leur hauteur et dans leur axe. Vous allez ainsi créer des points de fuite, une autre vision de l’espace. Un élément de mobilier, une strie dans le carrelage deviendront alors d’interminables routes...
 
 Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
 ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
 #recreationsphoto
 
 Téléchargez la fiche de l’atelier

Si loin si proche...


Si la distance entre les personnes est devenue une question très actuelle, elle a toujours été fondamentale dans la relation entre le photographe et son modèle.
 
 Dès qu’il souhaite enregistrer une image, le photographe choisit une distance, une position par rapport à son sujet.
 
 Comment témoigner de nos relations avec nos proches pendant le confinement et après ?
 
 Matérialisez le lien physique (ou son absence ) avec les personnes de votre choix.
 Pour cela, nous vous conseillons de ne pas utiliser le zoom de votre appareil mais d’engager votre corps. Pensez au cadrage, aux proportions, à votre position, aux moyens de com­munication,...
 
 Voici différentes situations :
 - une personne qui vous a particulière­ment manqué et que vous n’avez pas pu approcher ;
 - une personne avec qui vous avez été le plus proche ;
 - une personne avec qui vous avez beaucoup communiqué ;
 - une personne que vous avez revu après le confinement, tout en restant à un mètre de distance...
 
 L’objectif est de mettre en image votre rapport avec l’autre.
 
 Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
 ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
 #recreationsphoto
 
 Téléchargez la fiche de l’atelier

Studio


L’atelier du photographe est comme un théâtre où le photographe est le metteur en scène.
 
 Si le décor et la lumière jouent un rôle crucial parmi les accessoires, le choix du fond de studio est déterminant pour créer une ambiance et raconter une histoire propre à chaque situation.
 
 En mettant en perspective un personnage ou un objet avec une photographie trouvée sur internet, vous pouvez créer des correspondances entre plusieurs univers réels et fictionnels.
 
 Pour cela, utilisez un écran ou imprimez une photographie qui pourra faire office de fond de studio et installez ensuite votre personnage de manière à créer une histoire.
 
 Donnez un titre à votre composition.
 
 Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
 ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
 #recreationsphoto

Téléchargez la fiche de l'atelier

En réalité augmentée


Les nouvelles technologies de l’image nous offrent aujourd’hui de la “réalité augmentée”.
De quoi s’agit-il ?
Cette technique combine la vision du monde réel avec une image virtuelle. Elle peut même être interactive.
 
Alors, pourquoi ne pas créer à la maison des photographies en réalité augmentée ?

Pas besoin de lourdes technologies pour cela. Récupérez des papiers d’emballages alimentaires transparents sans les froisser. Ils deviendront vos supports pour y dessiner au feutre indélébile des personnages, des objets, qui viendront interagir avec des objets ou des lieux réels de votre quotidien. Le reste est ensuite une question de cadrage qui permettra de faire correspondre votre dessin sur support transparent avec l’environnement réel.

Toutes les situations cocasses, les scénarios les plus extraordinaires sont possibles, la seule limite est votre imagination…

Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
#recreationsphoto

Téléchargez la fiche de l'atelier

Beautés intérieures


La photographie peut magnifier la réalité. Par l’effet de la lumière, par la manière de regarder, elle est capable de transformer des objets sans attrait et d’en faire apparaître la beauté cachée.
Installez une grande feuille unie, avec une moitié en appui sur une surface verticale, l’autre sur une surface horizontale (de façon à créer un fond qui pourrait s’apparenter à celui d’un studio).
Placez un objet sans attrait, abîmé, endommagé, rouillé, voire un détritus (emballage,...) au centre de la feuille.

Variez les poses de l’objet de façon à l’observer sous différents angles. Approchez une lampe de bureau et regardez l’effet de la lumière sur celui-ci.
Cadrez avec votre appareil ou votre smartphone de manière à ne voir que l’objet, sans les bords de la feuille qui constitue le fond, et photographiez.
Partagez ses sculptures photogra­phiques avec vos proches.
 

Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
#recreationsphoto

Téléchargez la fiche de l’atelier

Reflets du monde


De nombreuses surfaces renvoient la lumière dans l’univers domestique : une vitre, le reflet noir d’un écran, un objet brillant...
A bien y regarder, la lumière y forme des images.
Recherchez ces reflets qui apparaissent autour de vous à la maison et tentez de les photographiez. Des images d’images en somme !

Vous pouvez y apparaître, mais le jeu serait de tenter de ne pas y être. Les reflets transforment la perspective, modifient les formes et changent parfois les couleurs. Nombre de photographes les ont utilisés dans leurs œuvres.
Mettez votre cerveau en mode reflet et bonne chasse !

Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr  
ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
#recreationsphoto
 
Téléchargez la fiche de l’atelier

Un point de vue animal


Chacun voit la réalité en fonction de ses caractéristiques physiques et de sa manière de percevoir le monde.
 
Glissez-vous dans la peau d’un animal et prenez en photo votre intérieur de la manière dont il pourrait le voir…
 
- du point de vue de la souris
- du point de vue de l’oiseau
- du point de vue du kangourou
- du point de vue du poisson rouge dans son bocal
- du point de vue de la chenille dans les plantes
- du point de vue de la chauve-souris avant de s’endormir
- du point de vue de la tortue rentrée dans sa coquille
- du point de vue de votre animal domestique
- du point de vue de la puce logée dans les poils de ton animal domestique
- etc.
 
Votre imagination pourra prolonger cette liste !
 
* Les points de vue du photographe sont presque illimités, uniquement conditionnés par les possibilités de l’appareil de prise de vue, les gestes et l’intention de celui qui le manipule.

Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
#recreationsphoto
 
Téléchargez la fiche de l’atelier

Papiers, s'il vous plait !


La photographie d’identité est très normée. Pose, regard, lumière, cadrage, position frontale, ont tellement imprégné notre inconscient que notre pratique du portrait est souvent réduite à des stéréotypes.
Utilisez du papier pour vous créer une nouvelle identité : par les découpes, le format ou la couleur du papier, par des jeux de lumière…
 
Inventez une nouvelle représentation qui ne laissera percevoir que quelques parties de votre visage ou de votre corps.
 
N’hésitez pas à bousculer les normes !

Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr  
 ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
#recreationsphoto
 
Téléchargez la fiche de l’atelier

Action sans action !


La photographie permet de capter l’instant d’une action en train de se faire, ou de l’évoquer.
Par quelques objets symboliques, traces ou effets possibles de cette action, notre cerveau fait le reste et reconstitue ce qui n’apparaît pas dans l’image.
Tout est alors possible !
Voici une première liste de verbes que nous vous proposons d’illustrer sans toutefois photographier leur réalisation :
Dormir
Manger
Courir
Se couper les cheveux
Promener son chien
Jardiner
Escalader
 Conduire
Skier
Se baigner
….
 
Essayez ensuite de faire deviner ce verbe à votre entourage !
 
Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
ou sur les réseaux sociaux  : @museenicephoreniepce
#recreationsphoto
 
Téléchargez la fiche de l’atelier

Entrez dans la lumière


On dit de la photographie qu’elle est l’écriture de la lumière, car son principe fondamental est l’enregistrement de la lumière sur une surface sensible à celle-ci.
 
 Essayez de raconter sa présence dans votre lieu de vie, lorsqu’elle traverse un objet ou qu’elle produit une ombre.
 
 A vous de découvrir les effets qu’elle peut générer en installant des objets, une personne ou des parties du corps face à une source lumineuse.
 
 D’autres atmosphères, mystérieuses et éphémères, révéleront d’une manière nouvelle l’effet de la lumière dans votre univers domestique.

Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr  
 ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
 #recreationsphoto
 
 Téléchargez la fiche de l’atelier

Masqués !


Le masque de protection devient un objet quotidien. Visuellement, il recouvre une partie du visage et nous permet d’en découvrir une autre qui prend alors plus d’importance.
 
Détournez l’utilisation traditionnelle de cet objet et inventez de nouvelles manières de le porter.
 
Pensez également au point de vue, au cadrage, au rôle de la lumière, etc. Vous pouvez également détourner des objets de la maison qui vous serviront de masque…
 
Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
ou sur les réseaux sociaux  @museenicephoreniepce
#recreationsphoto

Téléchargez la fiche de l'atelier

Aux confins de l'espace


Les vues de l’espace diffusées par les centres de recherche sont dites “artistiques”. Elles sont des interprétations d’infographistes à partir de données scientifiques.
Faites preuve d’imagination et créez des photographies spatiales à la maison.
 
Comment faire ?
Quelques pistes :
 
- Photographiez une matière au travers d’un rouleau d’essuie-tout au ras de celle-ci et vous voilà avec la représentation d’une planète ! Vous pouvez même imaginer les êtres qui pourraient la peupler...
- Une source lumineuse, un rayon de lumière sous une porte dans une pièce au noir, peuvent devenir d’incroyables comètes en bougeant votre appareil au moment de la prise de vue.
 
Votre appareil photo ou smartphone est votre vaisseau spatial, l’imagination fera le reste ! Et n’oubliez pas de ramener des photos de votre voyage intergalactique !
 
Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
#recreationsphoto

Téléchargez la fiche de l’atelier

Jeu des 7 erreurs


Photographiez un lieu ou une scène avec plusieurs objets distincts une première fois. Puis transformez ce décor en modifiant 7 éléments et re-photographiez avec le même cadrage. Demandez à vos proches de retrouver ce qui a changé !
 
Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
#recreationsphoto
 
Téléchargez la fiche de l’atelier

Miroir, mon beau miroir...


Réalisez un autoportrait en utilisant un miroir ou un objet réfléchissant : objet en métal, ustensile de cuisine... et créez une mise en scène en lien avec votre univers intérieur. Vous pouvez utiliser un smartphone ou un appareil photo. Le fait de le voir dans votre photographie n’est pas dérangeant. Au contraire, il témoigne de votre présence en tant que photographe et montre le dispositif mis en œuvre !
 
 * En réfléchissant l’incidence de la lumière sur les éléments, le miroir a ceci de magique qu’il produit une image certes inversée mais exacte, instantanée et complète de la réalité face à lui.
 * Le miroir un objet très symbolique : en me regardant dans le miroir je peux mieux me découvrir, mais celui-ci peut aussi être utilisé pour créer une illusion d’optique et faire apparaître une nouvelle vision...
 
 Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
 ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
 #recreationsphoto
 
 Téléchargez la fiche de l’atelier

Mes objets ont un point de vue !


Un jeu en famille qui permet d’expérimenter l’observation et la mémoire que nous avons de notre environnement. Et si les objets présents dans nos foyers avaient un point de vue ? Que regarderaient-ils? Prenez une photo de ce que voit un objet présent chez vous, en plaçant l’appareil photo ou le smartphone exactement à la place de cet objet et photographiez. Faites cette opération seul(e), en l’absence des membres de votre famille. Montrez leur ensuite la photographie. Sans que ceux-ci ne se déplacent, ils doivent deviner de quel objet il s’agit. Soyez inventif pour rendre la devinette moins aisée ! Celui qui gagne est le suivant à photographier.

* Le point de vue est physique - le lieu d’où l’on regarde - ; mais aussi mental - la manière d’envisager une question ou de traiter un sujet -.Ces deux éléments sont toujours présents pour celui qui regarde la photographie.
 
 Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
 ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
 #recreationsphoto

Téléchargez la fiche de l'atelier

En matière d'animaux


Partez à la recherche de représentations d’animaux vus de profil. Décalquez ses contours et reportez cette silhouette au centre d’une feuille blanche. Découpez ensuite le tracé (avec l’aide d’un adulte) pour créer un pochoir. Recherchez ensuite chez vous, des matières, un mur, un décor, pouvant simuler le pelage ou le plumage de l’animal choisi. Placez votre pochoir sur la ou les matières choisies et photographiez en prenant soin de ne pas faire apparaître dans l’image les bords de la feuille blanche. Amusez-vous à créer un bestiaire avec différentes matières et texturesprésentes dans la maison !
 
Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
#recreationsphoto
 
Téléchargez la fiche de l'atelier

Apparences et transparences


Vous appréciez les effets en photographie ? Alors, expérimentez et explorez la photographie à travers une matière ! Recherchez des matières plus ou moins transparentes ou translucides et tentez de photographier vos proches à travers celles-ci !
 Tissus, dentelles, plastiques, papiers fins, trous de la passoire, simple buée sur l’objectif, tout ce qui pourra permettre à la lumière de passer. Créez ainsi une galerie de portraits familiaux des plus originaux !
 
 Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
 ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
 #recreationsphoto

Téléchargez la fiche de l'atelier

Machines à paysages


La photographie fragmente le monde. Le cadre du viseur ou de l’écran met en évidence des éléments et les isole de leur contexte. En cette période de confinement, partez à la recherche de matières, de textures ou d’objets, qui une fois associés, pourront former un paysage. Un seul mot d’ordre : la création d’une ligne d’horizon dans l’image, droite, oblique, ou tortueuse. Une matière pour la terre, une matière pour le ciel. Et surtout pensez à la lumière ! Lampe de poche ou de chevet peuvent donner une lumière directionnelle sur votre paysage et simuler la lumière orientée du soleil.
 
* Les éléments ont un rendu spécifique en photographie, parfois différent de ce que perçoit notre oeil. C’est ce que l’on appelle la photogénie. Couleurs et matières se révèlent ou au contraire diminuent notre intérêt, selon les effets de lumière créés. Votre appareil photo ou votre smartphone deviennent d’incroyables machines à paysages avec comme unique horizon votre imagination.

Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
#recreationsphoto

Téléchargez la fiche de l'atelier

Tu veux ma photo ?


Partez à la recherche de portraits photographiques sur le site www.open-museeniepce.com  ou dans des magazines à disposition chez vous. Choisissez un portrait et défiez les membres de votre famille de réaliser le même portrait à l’aide d’un appareil photo ou d’un smartphone (un photographe, un modèle). Ce qui compte dans ce jeu, ce n’est pas la similitude d’expression du modèle, mais le cadrage, la place du personnage dans l’image, l’angle de prise de vue qui doivent être similaires.
 
* Les cadrages : en pied, en plan américain, en buste, en gros plan, en très gros plan..., appareil tenu à la verticale, à l’horizontale, point de vue frontal, de 3/4.
* L’angle de prise de vue : en plongée (du haut vers le bas), en contre plongée (du bas vers le haut), à l’horizontale.
 
Jugez du résultat sur écran, appréciez les différences avec l’image de départ et relancez un défi !
 
Partagez vos réalisations : servicedespublics.niepce@chalonsursaone.fr
ou sur les réseaux sociaux : @museenicephoreniepce
#recreationsphoto
 
Téléchargez la fiche de l'atelier